Les Oiseaux

de Bernard Chartreux d’après Aristophane


La parabole est claire : il est facile à deux aventuriers sans scrupules ni dons particuliers, de conquérir et de garder le pouvoir politique ; à une seule condition : user et abuser des pratiques douteuses de la démagogie.

Création 1999

Pièce : Les Oiseaux
Auteur : Bernard Chartreux d’après Aristophane
Scénographie & mise en scène : Philippe Georget
Avec : Noëlle Bartyzel, Monique Beaur, Muriel Bertrand, Xavier Bulliard, Madeleine Denoroy, Delphine Girard, Elisabeth Manzanares, Monique Moullahem, Genissia Poderini, Gaëlle Saillé, Anne Schacre, Eliane Thibaut
Nombre de représentations : 3

Sujet

La fable s’approfondit en une question qui dépasse la politique ( du moins au sens moderne de ce terme : fonctionnement de l’état ) et élabore une réflexion morale : seul cède à la démagogie un peuple assez stupide pour avoir besoin d’un chef qui lui “ tombe du ciel ” et ne pas subodorer les relents de mauvaise cuisine que la flatterie et la malhonnêteté engendrent.

Ce peuple, ce sont LES OISEAUX, et, comme souvent chez ARISTOPHANE, la pièce est toute politique.

Voilà un Théâtre Tiroir bien sérieux pour une première pièce .

Rassurez-vous !!! L’adaptation que vous allez voir, due à Bernard CHARTREUX, redonne un coup de neuf et surtout un grand coup d’actualité aux plumes un peu empoussiérées des oiseaux grecs.

Cette Cité Des Oiseaux, c’est la France du XXe siècle.

Et les mauvais esprits ( ou les bons ? ) y verront même on ne sait quel rapport avec des personnes, non seulement ayant réellement existé, mais existant réellement . L’avertissement « Toute ressemblance… » n’est pas ici de mise .

Bien au contraire : la Cité Des Oiseaux, et bien, ça ressemble…!!

les-oiseaux-par-theatre-tiroir