Lucien, ma bouchère, tante Mick et les autres…

d’après Noëlle Renaude


Lucien, ma bouchère, Tante Mick et les autres…. une petite forme construite à partir de Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux fait intervenir nettement moins des mille personnages de cette pièce de Noëlle Renaude pour rester dans le cadre de 1h30 de spectacle.

Création 2013

Pièce : Montage à partir d’extraits de « Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux »
Auteur : Noëlle Renaude
Montage, scénographie & mise en scène : Philippe Georget
Conception du visuel : Corinne Journo
Avec : Monique Béaur, Serge Cathelin, Bruno Gacek, Serge Gawronski (puis Philippe Georget), Emilie Lamy, Elisabeth Manzanares, Gilles Monceau, Monique Moullahem, Eliane Thibaut, Emeline Vaccari
Nombre de représentations : 8

Sujet

« Ça m’intéresse de faire entendre l’impossible globalité du monde et de la vie », nous déclare Noëlle Renaude à propos de son roman théâtral, Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux. « Plus de mille personnages, de toutes conditions, de tous âges, orateurs de leurs propres misères, piégés dans leurs tics de langage, désemparés comme des enfants devant la mort, en un mot des gens ordinaires, comme vous et moi. », continue-t-elle.

Interrogée sur la structure narrative de son texte, Noëlle Renaude répond : « La réponse est assez simple : si on a une seule histoire à raconter elle peut constituer à elle seule une pièce. Ça donnera un texte qui se déroule, comme toute fiction conventionnelle, de son point initial à son point final, avec tous les rebondissements qu’on peut imaginer. Ce texte racontera une histoire. Par contre, si on a plusieurs histoires à raconter, elles s’ajoutent les unes aux autres et deviennent par là extrêmement lapidaires, rapides, inconséquentes et insuffisantes. C’est en faisant en sorte de les rassembler, de les adjoindre, de les accumuler, de les associer les unes aux autres, qu’elles forment une sorte de morceau global de nature hétérogène. »

lucien-ma-bouchere-tante-mick-et-les-autres-par-theatre-tiroir